Paris mon paradis

Paris my paradise
AFFICHE PARIS MON PARADIS V3

Un film de / A film by : Eléonore Yaméogo

Documentaire / Documentary – 67′ – France / Burkina Faso 2011
Langue : français, mooré (sous-titré français & anglais)
Language : French, Moore (French & English subtitled)

Distribution : Overlap Films
Montage / Edit : Julien Chiaretto
Mixage / Mix : Romain Seris
Production : Erwann Créac’h, Romain Da Costa
Musiques / Music : Lokua Kanza, Désiré Sankara, Tiken Jah Fakol
Image, son / Image, sound : Rodrigue Ako, Jacques Kam, Valérie Morhino de Moura

Avec la participation du / With the participation of :
CNC, Fond francophone de production audiovisuelle du Sud, PROCIREP, ANGOA, Scam (Bourse Brouillon d’un Rêve), RTB (RadioTélévision du Burkina)
En coproduction avec RTV (Rosny TV)

Synopsis :
Ils ne rentreront pas. Ils sont venus, ils restent. Ils envoient de l’argent au pays, et de bonnes nouvelles. Ils ne laissent rien paraître des difficultés morales et matérielles dans lesquelles ils sont souvent. Ils entretiennent le rêve, le mythe d’un eldorado. D’une immigration synonyme de réussite et de bonheur. Je suis Africaine. J’ai grandi dans ce mythe. Je veux désormais comprendre et montrer les mécanismes d’un phénomène qui entretient les illusions et les désillusions.
« Everything is alright. » Those Africans have come. They will not go back with empty hands. They will send money back home, and good news. They hide their moral and financial difficulties in which they live sometimes.
They maintain the dream, the myth of an Eldorado, an immigration meaning success and wealth.


FESTIVALS
Fespaco, Burkina Faso 2011 – Catégorie Film Documentaire Africain
Avant-première au Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou – février 2011
Vues d’Afrique (Montréal), Bujumbura (Burundi) – Prix meilleur documentaire


Regardez ce film / view this film :


Née au Burkina Faso en 1978, Eléonore Yaméogo s’est tournée avec détermination vers une passion difficile d’accès pour une femme en Afrique : la réalisation. Elle se forme d’abord sur les nombreux tournages, avant d’entrer à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) au Burkina-Faso, où elle obtient son BTS en audiovisuel et se frotte à des sujets documentaires exigeants.
Born in Burkina in 1978, Eléonore YAMEOGO shoots with determination towards a difficult passion of access for a woman in Africa: production. First, she follows trainings on numerous shootings, before attending the ISIS in Burkina Faso, where she obtains a degree in audiovisual, desiring to deal with requiring documentaries.

 

Publicités