Long silence

Un film de / A film by : Mahnaz Mohammadi

Long-métrage / Feature – Fiction – 100 mn – France / Iran

Scénario / Script : M.R.Mahnaz Mohammadi
Lieu de tournage / Location : Iran
Langue / Language : Persan / Persian
Coproduction :
Sarina Film

Synopsis :
Layla, 30 ans, est veuve et vit avec ses deux enfants âgés de 3 et 10 ans dans un petit appartement délabré dans un quartier pauvre de Téhéran. Kazem, 40 ans, un chauffeur de vanette lui demande en mariage. Mais comme il a une jeune fille d’un précédent mariage, il ne peut pas accepter que le grand fils de Layla vit avec eux. Ce mariage est le seul espoir de Layla pour survivre, mais elle ne peut pas abandonner son fils. Néanmoins, Kazem continue à mettre la pression et elle est enfin obligée de céder…
Layla (age 30), a poor widow, lives with her two young children (ages 3 and 10) in a small, run down flat in one of Tehran’s rough neighborhoods. Kazem (age 40) is a mini-van driver who is courting Layla. He wants to marry her, but since he has a young daughter from a previous marriage, he cannot accept Layla’s son to live with them. Marriage is Layla’s only hope to survive, but she cares for her son too much to let him go. Yet, pressures keep mounting and she is forced to give into Kazem’s condition…


Mahnaz Mohammadi

Née le 1er janvier 1975, Mahnaz Mohammadi, est une cinéaste, actrice et militante des droits des femmes iranienne. Elle écrit et réalise des films depuis 2003, notamment « Femmes sans ombres » et « Travelogue » , projetés et primés dans plusieurs festivals internationaux.
Photo MahnazMahnaz Mohammadi a été arrêtée et incarcérée à plusieurs reprises, avec de nombreuses autres personnes, dont le réalisateur Jafar Panahi. Condamnée à cinq ans de prison, elle est actuellement mise en liberté sous caution, mais les autorités iraniennes lui refusent systématiquement l’autorisation de quitter le pays, y compris à l’occasion de son invitation à Cannes pour la présentation de « Noces éphémères » de Reza Serkanian, dans lequel elle joue le rôle principal.
A cette même occasion, lors du 64e Festival de Cannes, Costa-Gavras lit une lettre de Mahnaz Mohammadi envoyée de Téhéran : « Je suis une femme, je suis cinéaste, deux raisons suffisantes pour être coupable dans ce pays ».
Born on 1975, Mahnaz Mohammadi, is a filmmaker, actress and Iranian women’s rights activist. She writes and directs films since 2003, namely « Women without Shadows » and « Travelogue », shown and awarded in several international film festivals.
Mahnaz Mohammadi was arrested and imprisoned several times, with many others, such as the filmmaker Jafar Panahi. Sentenced to five years of prison, she is released on bail, but the Iranian authorities have constantly refused her permission to leave the country, namely when she was invited to Cannes for the presentation of « Ephemeral Weddings« , a feature film by Reza Serkanian, in which she plays the main role.
At the same occasion, during the 64th Cannes Film Festival, Costa-Gavras reads a letter of Mahnaz Mohammadi sent from Tehran: « I am a woman, I am a filmmaker, two sufficient reasons to be guilty in this country. »

Publicités