La ballade de Nasreddin

 

The Ballad of Nasreddin

Nasreddin Overlap Films

Un film de / A film by :
Thierry Costesèque & Sylvie Mas

Documentaire de création / Art documentary
60 mn – France/Iran 2018

Montage / Edit & Image :
Reza Serkanian

Personnages réels / real characters :
Thierry Costesèque, Sylvie Mas, Pourya Dezhpour, Aub Ansari

Équipe technique / Crew :
Ali Akbar Karami, Rana Moeein

Avec le soutient de : Ambassade de France en Iran, Institut Français, UNESCO
With the support of : French Embassy in Iran, French Institute, UNESCO

Lieu de tournage / Location :
Téhéran / Tehran (Iran)

Langue : Persan (Sous-titré en Anglais et en Français)
Language: Persian (English and French subtitled)

Stade / stage :
Développement, financement, recherche de coproduction
Development, financing, seeking co-production

Synopsis :
Un couple de réalisateur débarque à Pishva, une province de Téhéran, il tente de jouer les récits d’aventures de Nasredinn Hodja, personnage mythique de la culture persane. Le village travaille aussi à jouer, ces paroles, aventures, et gestes, les scènes se construisent, ça avance même au-delà du village. Alors que le figure de Nasredinn semble renaitre, le couple s’efface et le village s’empare de de l’histoire.
Set in Pishva, a province of Tehran, a couple of filmmaker try to play the adventures of Nasreddin, the mythical character of the Persian culture. The village also participates to play, words, adventures, and gestures. The scenes get invented, and the movie goes on even beyond the village. While the figure of Nasreddin seems to be reborn, the couple fades out and the village seizes the history.


Pour plus d’info, merci de nous contacter.
for more information, please contact us.
basse def photo


Thierry Costesèque est né, au Vietnam, en 1970. Il est diplômé de l’école nationale des beaux-arts de Paris, il vit et travaille à Paris. Représentée par la Galerie Eric Dupont à Paris, son travail récent a été présentés lors de conférences et de publications à la Tate Modern, la Sorbonne à Paris et à l’ESACM. Ses œuvres ont été présentées en France et dans le monde, notamment au Viewing Programm du Drawing Center à New York et dans le cadre du projet Object abuse de McCormack et Gent à Londres. En 2014 il reçoit une bourse de recherche de la Fondation Rothschild (FNAGP) pour Western, montré au centre d’art le creux de l’enfer et à Residency Unlimited à New York en 2015. Son œuvre se développe comme un Road Movie, élaborant un récit de ces déplacements dans les grandes métropoles, Il emprunte au cinéma l’idée de récit ainsi que son caractère populaire, s’intéressant aux écarts entre « Low » et « High » culture. Ses films récents ont été présentés au Festival côté court à Pantin, à la nuit de philosophie à New York, et à Zico House à Beyrouth.
Thierry Costesèque was born in, Vietnam in 1970. He graduated from the National School for Fine Arts of Paris, he lives and works in Paris. Represented by the Eric Dupont gallery in Paris, Costesèque’s recent work has featured at conferences and in publications at the Tate Modern and ESACM and at the Sorbonne in Paris.  His works were shown in France and around the world, notably at the Viewing Program of the Drawing Center in New York and in the framework of the McCormack and Gent Curatorial Project in London. In 2013, he was awarded a research grant from the Rothschild Foundation (FNAGP) for his latest project Western, shown at Creux de l’enfer, and also in Residency Unlimited in N
ew York in 2015. It evolves like a Road Movie, crafting a narrative of movement in the suburbs of big metropolises. His projects borrow from film the dual principles of plot and accessibility, and explore the gaps between “High” and “Low” culture. His recent films have been presented at Côté court festival in Pantin and at Night of philosophy in New York, and Zico House in Beirut.

Publicités